Image Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Il a été reconduit par la force sur le mont Olympe par Dyonisos. Le dieu de la vigne l’avait au préalable saoûlé. Deux nymphes recueillirent Hephaistos (Hephaistos sur Mythegrecque.com) jeté du haut du domaine des dieux par Héré qui le trouvait affreux. Durant 9 ans, Hephaistos est abrité dans une grotte, sur l’île de Lemnos. Il y apprend à fabriquer des joyaux. Une autre version raconte que c’est le dieu suprême qui l’a expulsé du royaume des dieux puis il fut recueilli par des habitants de Lemnos.

Les cnémides (jambières) d’Héraclès et les armes de Memnon font partie des armes attribuées à Hephaistos. Forgeron extraordinaire, il est à l'origine du travail de l’argent, du fer et de l’or. Les attributs d'Hephaistos sont l’enclume et le marteau. Les cyclopes épaulaient le forgeron dans son labeur. La légende lui octroie d'innombrables oeuvres et surtout la majorité des objets enchantés.

D'Athènes en Italie, le culte d'Hephaistos

Il y a peu de représentations d'Hephaistos, en dépit de la dimension du travail du feu dans la période antique. Hephaistos reste fêté en Siciledes événements miraculeux lui sont d'ailleurs attribués. Dans la ville de ce dieu, les habitants allumaient chaque année un feu nouveau pour le remettre aux artisans.

Au même titre que le marteau, l’enclume et le bouton d’or, une béquille fait partie des attributs d'Hephaistos par la mythologie hellénique. Homère le nommait par exemple "L'illustre Boiteux". Les spécialistes de la mythologie avancent différentes raisons sur l’origine de l’infirmité d’Hephaistos, par exemple les hideux démons chtoniens ou l’intoxication à l’arsenic.

Hephaistos, mari de Charis… ou autre

Les épopées octroient plusieurs enfants à Hephaistos : Cabiro, une nymphe, Palémon, un argonaute, et Périphétès, un brigand. Hephaistos serait le père d'Érichthonios, roi légendaire d’Athènes, enfanté par son sperme jeté au sol par la déesse de la prudence. C’est pour ce motif que le nom des « enfants d'Hephaistos » désigne fréquemment les Athéniens. Il était le mari d’Aphrodite, la déesse de l’amour pour le chef d'oeuvre littéraire "L'Odyssée".

Le fils Héré

Sa génitrice est Héra, la protectrice de la femme. Hephaistos est présenté comme un forgeron claudiquant. Héré le considérait repoussant et l’aurait balancé en bas du domaine des dieux. Hephaistos n'est le sujet que de peu d'oeuvres artistiques. Généralement, il est mis en image aux côtés d’autres divinités comme Hermès ou Athéna.

Articles